Présentation de TROIS SOUFFLES

Pièce chorégraphique en création
Première prévue en septembre 2013 à la Fondation Royaumont

Dans cette création chorégraphique pour quatre interprètes, la danse chantonne et le souffle dessine des paysages. Un paysage vallonné, duquel émerge de petits pics, aigus, aiguisés ; un paysage accidenté, faits de plateaux et de failles abruptes ; un paysage montagneux, graphique, presque géométrique… Plongée progressive dans un univers sonore, résonnant, percussif, ponctué de bruissement et d’onomatopées, cette création est née de la rencontre entre Christina Towle et Laurence Pagès, autour d’une recherche commune sur les potentialités du souffle comme matière chorégraphique. A partir d’une écriture partitionnelle du souffle qu’elles ont, ensemble, inventée, elles ont retranscrit trois extraits d’œuvre qui les ont inspiré pour leur rapport singulier au souffle : Kazuo Ohno, Odile Duboc et Jean-Claude Gallotta. Ces transcriptions sont, aujourd’hui, la base d’un travail chorégraphique qui met au centre la musicalité du mouvement. La focalisation sur le souffle dans le travail préparatoire des interprètes, leur disponibilité respiratoire les conduit vers une danse privilégiant des accents dynamiques subtils, et vers un corps spongieux, presque élastique. Trois Souffles invitera le spectateur une altération progressive de la perception visuelle de la danse au profit d’une approche de plus en plus sonore de l’œuvre.

Conception, chorégraphie / Laurence Pagès et Christina Towle
Interprétation / Mathilde Duclaux, Julie Meyer-Heine, Leonardo Montecchia, Philippe Lebhar
Création lumières / Françoise Michel
Création sonore / Hubert Michel

Publicités

A propos projetsouffles - Laurence Pagès & Christina Towle

Le projet Souffles, initié par les chorégraphes Laurence Pagès et Christina Towle, c'est une recherche chorégraphique autour du souffle comme matériau chorégraphique. L’origine de ce projet tient à notre rencontre en 2008 au sein du programme pour jeunes chorégraphes, « Transforme », mis en place par Myriam Gourfink à l’Abbaye de Royaumont. C’est là qu’ensemble, nous avons mis en place un mode singulier d’écriture partitionnelle du souffle. Et à la suite de la création de CORPS DE LUTTES par Laurence en 2008, puis de AIRTIGHT par Christina en 2011, nous poursuivons, ensemble, cette exploration du souffle comme matériau chorégraphique à travers la création de TROIS SOUFFLES, hommage intime, au plus près du souffle des danseurs, à trois chorégraphes des années 1980.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s